DMLA Humide : du nouveau

BioMedica, groupe de thérapie génique et cellulaire de premier plan, annonce la publication dans la revue Human Gene Therapy des résultats révolutionnaires publiés à partir de la phase RetinoStat® (OXB-201) étudiée chez les patients atteints de dégénérescence maculaire humide liée à l'âge avancé (AMD).

Selon les résultats clés publiés dans le document, RetinoStat® a démontré un profil d'innocuité favorable , une expression soutenue et reproductible de l'endostatine et d'angiostatine dans l'œil.
L'étude de phase a été principalement conçue pour évaluer l'innocuité et la tolérance de RetinoStat® pour le traitement de la DMLA humide sévère suite à une injection sous-rétinien unique.
Elle représente la première fois un vecteur à base de lentivirus avait été administré à l'oeil humain.
Vingt-et-un des sujets traités avaient des rétines réfractaires aux thérapies anti-VEGF.

Comme annoncé précédemment les résultats de l'étude de phase I indiquent que RetinoStat® atteint le critère principal d'innocuité et de tolérance.

Peter A. Campochiaro, Professeur d'ophtalmologie et de neurosciences au Wilmer Eye Institute a été l'auteur principal et investigateur coordonnateur.
Andreas K. Lauer (Centre Oregon Health Sciences de l'Université de l'Oregon) et Elliott H. Sohn (Université de l'Iowa) étaient les autres chercheurs de l'étude.

La publication en ligne dans Human Gene Therapy est intitulé: "Transfert Lentiviral Vector Gene de endostatine / angiostatine pour Macular Degeneration (GEM)".